APPEL A PROPOSITION « DE RENDRE GANKANAKHOU FEDE FORMEL ET LE DOTER DE MOYENS ADEQUATS » GANKANAKHOU FEDE.

May 28, 2017
SONE
Assalam  aleykoum  honorables frères et amis,
Dans une lutte pour la liberté,  le respect et la valorisation du droit humain  que nous sommes assignés  comme un  défi constant  de grande envergure à inscrire dans  le temps et dans l’espace. Engagés dans  cette vision globale pour la préservation  de la dignité , de l’honneur et du développement de l’homme  passant  par la justice , l’égalité, l’équité  dans toute la plénitude entre les Hommes  sans distinction taillée sur mesure.  La création de GANKANAKHOU  que je définie par  « Egalité- Justice – Paix sociale » un mouvement sur les réseaux sociaux  est venu à point nommé pour éveiller,  conscientiser les victimes sans exception des pratiques esclavagistes persistantes   chez  les soninké  à soumettre à l’attention de l’opinion internationale. Des pratiques ignobles incompatibles avec l’épanouissement, au progrès  humain dans notre société soninké que nous allons abolir. Elles sont conséquentes  créant  une communauté à deux  niveaux  spécifiques  dont la  cohésion , l’unité  se voient  mal .L’éveil est aujourd’hui systématique à travers  le monde, la dénonciation permanente de l’esclavage  a  pris une dimension  dépassant  simplement le cadre Mauritanien. Les cadres , les leaders  d’opinion , les islamologues, hommes d’affaires, les associations de droit de l’homme et les jeunes  fédérés  contre cette injustice qui n’a pas de place  dans la société islamique et dans la société moderne est décriée , dévoilée ferment au fil  des secondes  en milieu soninké .
 La détermination  à  éradiquer, et rompre automatiquement avec les  règles courantes d’injustice taillées sur mesure n’accordant aucune dignité à l’homme est certes  de mise  sur les réseaux   sociaux.  La portée des débats  a instruit et motivé  la solidarité entre nous. L’entame de cette lutte salvatrice sur les réseaux a un rôle   très important   et nourri une révolution radicale de la fondation de la société soninké. Une fondation qui n’a aucune justification  d’où Fausse.  A cette fin, que je suggère de donner à cette lutte  une dimension  internationale  dans un cadre formel. La lutte contre l’esclavage  est universelle  considérée  comme un crime contre l’humanité.il me semble  fondamental que GANBANAKHOU devient, soit une ligue ,  une fondation,  une association , un mouvement ).Une structure régie  par toutes les dispositions réglementaires (chartes, statut, règlement intérieur, plan  d’action) et un fonds   nécessaire comme vous  le savez mieux . La structure envisagée doit  avoir des moyens  financiers  adéquats pour son opérationnalité, servir à faire participer  nos responsables aux assises régionales, internationales  pour  Plaider  contre ce  mal  (un crime). Faire  entendre  , revendiquer le respect  du droit humain  entend  qu’on osions entreprendre , traduire nos idées en actions concrètes de terrain   dans  les milieux  où  l’esclavage , les  pratiques  esclavagistes  sont saillantes . Cela   va nous amener à  tenir   de Meetings, de Conférences, des Emissions radio ,  de Forum,  de Débats  sur les places publiques médiatisées   de manière pacifique pour sortir de l’ordinaire . Et, créer une revue GANBANAKHOU à rédiger  en Arabe – Français, Anglais) . GANBANAKHOU  ne doit  pas rester simplement  en  interne, être écouté   entre nous et seulement en soninké d’où la nécessité de se structurer  pour obtenir un poids juridique , une efficacité ,  se doter de moyens de fonctionnement  , forcer une  place  dans le concert  des organisation de  défense  du droit humain  et   prévoir de mécanismes de mobilisation d’un Fonds propre par des cotisations/membres. GANBANAKHOU a en actif de personnes ressources de qualités compétentes, fiers de nous mêmes, nous devons mutualiser  nos  potentialités  dans un combat obligatoire  pour   ce présent et  pour le bien être des générations futures. A savoir que nous sommes  et resterons engagés pacifiquement dans la maturité de nos idées et actions  dans cette lutte contre la discrimination.  Il  faut  plus d’actions de confirmation.
Le support pour prendre en charge nos  idées traduites actions  et les imprévus  de la lutte  nous interpellent à  composer et  mobiliser les ressources financières pour cette cause juste et noble. GANBANAKHOU n’a d’efficacité , d’écoutes et plus d’influence réelle que si  et seulement  si nous nous organisons  dans  une structure officielle dans laquelle les responsabilités sont partagées , coordonnées  , supervisées  suivant les règles et normes  fixées par une direction générale  avec ses commissions  et ses agences . Pour combattre, arrêter une telle injustice, GANBANAKHOU doit devenir un cadre légal  ayant les personnes ressources compétentes, les moyens  signifiants de sa politique. Nous sommes  engagés pour la dignité, la liberté humaine le tout logeant dans l’autonomie totale. Si mon humble suggestion acquiert l’assentiment de GANBANAKHOU Fédé , le travail  peut être confié à une commission pour étude de la structure . Voir éventuellement le pays ou nous pouvons trouver la reconnaissance officielle. Par ailleurs, je propose  la tenue  d’une Journée portes- ouvertes dont l’objectif  est la prise de contact, d’échanges directs entre  les membres d’une même ville ou région ou plus d’un pays. Cette Journée  à effectuer  sera prévue pour tous à une même date  (à médiatiser) télé /radio/réseaux sociaux). Pour se faire dans les différents milieux les membres de GANBANAKHOU  fédé  doivent faire  beaucoup de sacrifices par  de contributions  volontaires pour  mobiliser  le Fonds nécessaire à cette rencontre pour ( frais  de location  salle , l’autorisation, les frais médiatiques  ,les pancartes).  Le travail qui est entrepris jusqu’ici doit  sortir  sur la place publique  étant Conscients de notre mal ,  la Prise de conscience effective , la  Bataille engagée  nous devons  et devrions rester  Laborieux  , Préservants   mes chers frères. En premier lieu se faire connaitre, faire entendre la voix de GANBANAKHOU Fédé son objet à l’opinion publique nationale et internationale. Sortons du cercle fermé de façon pacifique et plus que  frappante.  
Cordiales salutations à tous  ceux  et celles engagés  pour la vérité dans GANBANAKHOU Fédé .
 Par Aliou Ibrahima SAKHANOKHO Dit Excellence. Tel :+222 .44189037 & +22249784904& +22236362432./ Email :aliousakhanokho@yahoo.fr &associationhandicap5@yahoo.fr